Une ambassadrice au sommet

 

Prénom: Amélie
Nom: Bertschy
Âge: 24 ans
Profession: étudiante en physiothérapie
Sports: course de montagne
Prochain objectif sportif : championnats suisses de la montagne à Neirivue
Devise: climb fast, run steep, reach higher

 

En août 2018, Amélie Bertschy devenait la nouvelle, et seconde, ambassadrice de Spiruline SwissMade. L’étudiante en physiothérapie qui a pris ses quartiers à Loèche-les-Bains après son bachelor en sport est adepte de courses de montagnes, d’objectifs, de défis, de l’effort, du grand air. Et de spiruline. Découverte d’une ambassadrice qui tutoie les sommets — au sens littéral comme au figuré.

Elle marche. Elle court. Elle roule. Elle grimpe. Amélie a toujours englouti les kilomètres — à plat ou en dénivelés. Une passion à laquelle elle s’adonne depuis son plus jeune âge. Elle débute avec l’athlétisme, le demi-fond. Là, ce sont des 800, 1500 et 3000 mètres qu’elle fait défiler sous ses baskets. Puis, il y a quatre ans, après plusieurs blessures, elle troque les pistes du stade pour celles qui mènent aux cimes fribourgeoises — sa région. Elle se met à la course de montagne, une discipline qui combine course à pied et altitude, sentiers et pentes escarpées. Aujourd’hui, l’athlète semi-professionnelle s’entraîne environ dix heures par semaine et vise la qualification pour les championnats d’Europe, qui passera par le podium lors des Championnats suisses de la montagne à Neirivue, en juin 2019. Là, ce sont 10,6 km et 1290 mètres de dénivelé qui l’attendent.

La spiruline, une évidence

Amélie consomme de la spiruline depuis une dizaine d’années. Des problèmes de fer et le choix de ne pas manger de viande dite « industrielle » font qu’elle doit compenser son apport. C’est Geoffrey, premier ambassadeur, et acolyte tout-terrain qui lui a parlé de l’option lonaysanne. Locavore convaincue, elle trouve chez Spiruline SwissMade une solution écologique, artisanale et sûre. En effet, quand on s’intéresse à la spiruline, il reste toujours cette épineuse question des métaux lourds qui, si présents dans la culture, sont absorbés. Stéphane et Christophe font tester mensuellement leurs récoltes et affichent en toute transparence les résultats. Un gage de qualité qui n’existe pas toujours sur les produits importés. Alors tous les matins, c’est le même rituel pour la sportive : de la spiruline SwissMade mélangée à du jus de citron. Puis c’est parti pour son — marathon — quotidien.

Bonne chance !

Spiruline SwissMade souhaite beaucoup de succès à Amélie pour ses prochains exploits sportifs. Et se réjouit de l’accompagner de dénivelé en dénivelé, jusqu’à toucher les sommets !